Travel > Allemagne 2003 > Current page

De Montréal à Munich

MontréalMontréal, 22 septembre 2003Tout a commencé en après-midi à Montréal le 22 septembre 2003. C’était mon premier voyage outre-mer et mon premier vol d’avion. J’étais anxieux la veille, mais une fois les «papillons gastriques» partis, j’avais hâte de survoler l’Atlantique.

Le dépôt des bagages, le passage aux douanes américaines et l’embarquement se sont déroulés sans anicroche. Les employés et les agents de sécurité ont été courtois et j’ai grandement apprécié leur tact, tout en comprenant les contraintes de sécurité liées à leur boulot.

Je suis parti de Montréal dans un jet régional pour aller à Philadelphie, et je suis ensuite embarqué dans un Boeing 767 pour me rendre à Munich, le tout sur les ailes de US Airways pour un excellent prix avec un service courtois.

J’ai trouvé le jet régional… bien ordinaire ! Les sièges en simili-cuir étaient peu confortables avec peu d’espace et une pressurisation peu efficace. C’était tout de même un court vol – à peine plus d’une heure – et la transition à Philadelphie s’est très bien passée.

En soirée, vers 20h, j’ai pris le vol Philadelphie-Munich, un vol d’une dizaine d’heures. Malgré un retard d’une heure pour le décollage, nous sommes arrivés à temps à Munich, vers 10h (heure locale) le 23 septembre. Comme je partais en début de soirée en Amérique du Nord pour arriver en Allemagne à 10h du matin le lendemain, il a fallu que je dorme pendant une partie du vol. Ce n’était pas une mince affaire. Le confort des sièges de la classe économique était acceptable, mais c’était une autre chose de dormir en position semi-assise avec un petit oreiller.

J’étais dans la rangée du milieu, dans le siège à droite, près de l’allée, en assez bonne compagnie. Une autrichienne qui parlait bien anglais et qui était sociable était à ma gauche, et elle avait déjà passé un été à Montréal. Ça facilite la conversation ! De toute façon, je voulais seulement éviter de me retrouver à côté de quelqu’un d’énervant. J’ai été chanceux !

La suite: Arrivée dans la belle Munich