Conclusions

Montréal, 9 octobre 2003 – Je me suis levé et j’ai sorti du train pour me rendre à l’aéroport international de Munich. J’ai aimé mon premier voyage outre-mer.

Le voyage de retour a été long ! La descente de train s’est passée vers 7h; je me suis envolé vers midi dans un Boeing 767 vers Philadelphie et après une liaison vers Montréal; je suis arrivé chez moi vers 21h, l’équivalent de 3h du matin en Allemagne.

L’Allemagne, avec ses charmes touristiques et historiques, sa culture et sa bière, a réussi à me laisser des souvenirs ineffaçables. J’ai hâte au jour où j’y retournerai et je ne regrette vraiment pas le temps passé là-bas.

Que penser des Allemands ? Ils ne sont ni plus brillants ni plus cons que les autres. Ils sont tout simplement comme nous: des humains à la recherche du bonheur. Les clichés qui les glorifient et les démonisent sont tout à fait inutiles.

À certaines occasions, j’ai eu l’impression de rencontrer les gens que je connaissais déjà, en particulier quand j’ai partagé ma chambre de Munich avec entre autres un touriste allemand qui me faisait penser à mon meilleur ami: un grand gars timide mais très sympathique et sans prétentions.

Mon expérience de voyage me fait penser que la nature humaine ne change pas, d’un continent à l’autre. La qualité de la bière, toutefois, est supérieure en Allemagne !