Travel > République Tchèque 2005 > Current page

Le château de Karlstejn

Karlstejn, 28 septembre 2005 – Le 28 septembre, j’ai commencé à faire un peu ce que j’avais planifié, qui est de demeurer à Prague pour dormir à l’auberge de jeunesse, mais aller sur la route pour faire des visites.

Quand tout était bien planifié, je pouvais partir le matin, faire mes visites, et rentrer le soir pour souper, et ensuite relaxer en prenant une bière. Bel horaire !

Je me suis levé tot, et après une douche rapide et un déjeuner aussi rapide, je suis parti vers la gare centrale de train pour partir vers Karlstejn.

Une fois rendu sur place, j’ai beaucoup apprécié l’air très frais des environs. C’est vivifiant. Ça aide à combattre le rhume.

Dans ce village, j’ai été visiter le fameux château de Karlstejn, le plus connu du pays. Ce n’est pas compliqué, le site est très enchanteur et médiéval. Architecture très simple qui serait superbement bien décorée avec des peaux d’ours et un foyer pour allumer des feux le soir !

Karlstejn
Simple, médiéval et beau

KarlstejnSur le chemin qui menait au château, je me suis arrêté pour dîner. Pour un prix de moins de trois dollars, j’ai pu avoir une soupe et des frites, plus une eau gazeuse. Ce n’est pas cher la République tchèque. Surtout à un endroit touristique…

Je suis revenu à Prague vers 16h30, dans un train fini digne de l’époque du communisme ! Absolument laid et inconfortable… Je me suis reposé à l’auberge et j’ai été souper dans un petit resto sympathique pour me taper un foutu bon goulache, accompagné d’une bière.

Une fois de retour à l’auberge en fin de soirée, j’ai parlé à mon amie de Hong Kong qui me disait qu’elle repartait pour ses études en Angleterre le lendemain. Je lui ai proposé de l’accompagner dans ce qu’elle faisait avant son départ car j’avais le temps et les occasions de se voir comme ça ne se présentent pas souvent, et elle était d’accord. J’ai quelques jours de disponibles car je n’irai pas à Berlin comme j’avais anticipé.

Moment intéressant à l’auberge de jeunesse: on a eu une discussion sur bien des affaires, dont les mentalités à travers le monde, entre un Canadien, un Australien, une Suédoise et une Hong-Kongaise. C’est le fun de pouvoir comparer ce que c’est de vivre dans des contrées différentes.

Train
Le train n’était pas aussi confortable que ceux utilisés en Allemagne et en France.

La nuit qui a suivi a été quelque peu mouvementée… certains gars ronflaient vraiment fort, et quelques-uns d’entre nous les ont réveillés pour leur dire de dormir sur le côté, histoire de nous laisser dormir nous aussi. Et pour faire exprès, un réveil matin a sonné pendant plusieurs minutes dans le casier d’une fille, que j’ai dû réveiller pour qu’elle l’arrête ! GRRRRRRRRR.

La suite: Le jardin royal et le pont avec une amie