Travel > Wien Budapest Romania 2009 > Current page

Les charmes de Schloss Belvedere, les ratés de Donauinsel

Mercredi 21 octobre

Ce n’est pas une énorme journée. En voulant visiter le secteur de Donauinsel (île du Danube) je ne porte pas trop attention à la description de Lonely Planet. Il n’y à presque rien à voir là. Je passe donc une bonne partie de ma matinée à me déplacer pour presque rien. En voulant aller voir le parc surnommé Prater, je décide d’y aller à pied, ce qui prend une bonne heure. Le parc lui-même n’est pas exceptionnel. Ce qui est bien, c’est de voir enfin le soleil briller avec force. Les sentiers réserves à l’équitation ajoutent du charme à l’endroit. Pas mal.

Après coup, je prends le métro pour aller faire un petit tour à un cirque permanent, où la grande roue est un des symboles de Wien. Quelques photos pour la forme et on se sauve. Ensuite, je vais voir Hoher Markt, je plus vieux square de la ville. Presque rien à voir là, sauf une ruine romaine plaisante pour l’oeil.

Je repasse rapidement par Rathaus pour prendre une photo de l’hôtel de ville. Il fait plus beau et la place est finalement dégagée. ça aurait été vraiment dommage de ne pas avoir une belle photo d’un édifice si impressionnant.

La journée avance. Je décide de visiter un lieu bien connu, soit le Schloss Belvedere. Ce château est toute une attraction ! C’est encore mieux que Schönbrunn. C’est paisible, avec un superbe parc bien aménagé. Des fontaines sont entourées d’une eau calme. Je passe probablement une heure à me promener autour et à photographier. C’est le plaisir de la visite de prendre son temps aux meilleurs monuments et de plonger dans le monde de la photographie.

Schloss Belvedre

Schloss Belvedere

Je veux profiter du soleil pour rephotographier Schönbrunn mais il est déjà trop tard. Le soleil se couche.

Je me dirige vers la rue Pilgramgasse pour trouver un souper. Je décide de faire changement en allégeant, choisissant une pizzeria avec une bière.

Jeudi 22 octobre

Quel lent départ. Je me lève juste avant 9h, heure limite pour le déjeuner gratuit de l’auberge. Routine matinale s’ensuit mais je n’ai rien de planifié. On prend donc ça mollo, en allant prendre un café et choisir ce que je ferai.

Première visite: Michaelsplatz. Beau square, belle église très proche, bonne occasion de photo.

Voulant refaire le coup d’un grand édifice, je vais au Palais Liechtenstein. C’est bien mais moins majestueux que les autres. Surtout pas comme le Belvedere.

Palais Liechtenstein
Palais Liechenstein

Le plus bel endroit que je visite pendant cette journée est probablement Hunterwasser Haus. La maison est originale, colorée, légèrement difforme. même les toilettes sont faites d’art moderne. Les besoins humains n’auront jamais été aussi artistiques.

Hunterwasser Haus

Comme il commence à faire gris foncé dehors, j’annule la visite d’une tour qui semble trop loin de la ville. La vue ne sera pas bonne. On va plutôt faire les petites choses obligatoires comme le foutu lavage (ark) et préparer le départ pour Budapest.

En soirée, je me paie un petit souper bien intéressant au resto Zu den 3 Buchteln. La bière tchèque vantée dans Lonely Planet n’est pas Pilsner Urquell, donc insignifiante. Mais les dumplings farcis de viande, servis avec du choux cuit à la vapeur, c’est un vrai délice ! Dessert original: trois petits pains servis dans une sauce vanille. Ceux qui sont plus rapides que la moyenne auront compris que mon dessert donne son nom au restaurant.

En rentrant à l’auberge, je suis complètement déçu. Je n’ai vu personne d’intéressant du tout à Wien.

La suite: Beauté et sorties animées à Budapest