','

'); } ?>

Beau petit séjour à Wroclaw, ville bordélique

Jeudi 6 octobre

Faut s’exiler hors de l’auberge. Une cuisine avec seulement deux sièges et du pain avec de la confiture, ce n’est pas une belle expérience de déjeuner. La chaîne Coffee Heaven m’accommode mieux avec un cappuccino et un sandwich.

Je pars ensuite visiter Rynek, la place du marché. C’est encore un des plus gros squares médiévaux d’Europe, avec un hôtel de ville et une horloge astronomique très anciens. L’édifice de nature gothique et renaissance est énorme, comprenant trois rues internes… La fontaine de verre est hyper moderne, ce qui change le ton.

Rynek
Rynek, le square central, est gigantesque.
Rynek
Rynek
Fontaine de verre
La fontaine de verre d'un peu plus près

Je visite une panoplie d’églises. La gothique Ste-Elizabeth se distingue grâce à un audioguide qui aide à comprendre comment les destructions répétées ont affecté son apparence. La cathédrale, située sur une île, est aussi gothique, mais plus spectaculaire, surtout à l’intérieur.

J’aime bien le quartier de l’université, qui est grouillant. Le principal édifice de l’université domine.

Le clou de la journée est toutefois le jardin botanique. Les plantes et fleurs, les cours d’eau et l’espace rendent zen. Les surnoms donnés aux plantes sont parfois drôles et les photos seront belles. Il y a même des citrouilles en avance pour l’Halloween.

Jardin botanique
Méchante face
Jardin botanique
Les fleurs font des photos classiques.
Jardin botanique
Belle ambiance
Jardin botanique
Si vous ne relaxez pas ici, vous ne le ferez pas souvent.

En fin de journée, je rentre pour aller chercher mon trépied. Je pars souper, écoutant une recommandation qui m’a été faite, pour choisir un resto qui s’appelle Chatka. Le plat de kluski (dumplings ronds et moelleux avec de la viande) satisfait.

Kluski
Le kluski, miam

Je ressors pour prendre mes photos de nuit, et pour essayer deux bières locales bien précises. La Piast est une pils de meilleur calibre que les autres de son genre en Pologne. La Spiz “strong beer” frappe plus fort mais son goût fait penser à quelques blondes belges bien corsées.

Rynek
Rynek en soirée

Vendredi 7 octobre

Quelle journée de fou. Le départ est difficile car les lignes de tram sont bordéliques en raison des travaux d’infrastructures pour préparer l’Euro 2012. À la gare de train, en rénovation massive, une machine qui vend les billets bouffe 20 zlotys, sans me donner mon billet. Je dois passer à la réception pour régulariser le tout.

Je prends le train pour passer de Wroclaw à Gdansk. Le trajet de Wroclaw à Poznan se fait bien. Dans ma cabine, une Américaine et une Belge, étudiantes dans un programme d’échange, donnent une bonne conversation. Le transfert à Poznan, pour prendre le train vers Gdansk, est plus difficile. Les deux premières heures sont passées debout dans les couloirs, tellement le train est bondé. Le café et le sandwich ramassés à Poznan auraient été meilleurs avec plus de confort…

Mais bon, à 22h, je suis à mon auberge après une arrivée plus ordonnée à Gdansk et un souper commandé par téléphone. J’ai hâte de visiter cette ville portuaire à l’historique chargé.