Le style de vie de Mainz

Mainz Dom
La cathédrale

Mainz, week-end du 22-23 septembre – Il est difficile de dire grand chose du samedi passé à Koblenz avec mes amis. Pour cause de départ lent, de planification incertaine de ma part, des difficultés de stationner une voiture en Allemagne, de voyager avec des enfants dans les parages et pour cause de carte de mémoire perdue, j’ai peu vu là-bas.

Nous nous sommes repris le dimanche à Mainz (Mayence), en décollant tôt. La ville se réveillait à peine vers 10h quand nous avons pris le déjeuner et un café. Même les incontournables boulangers, importants en Allemagne, semblaient encore vouloir dormir.

En sortant du déjeuner, nous avons vu la cathédrale St. Martin, qui domine Mainz et s’aligne avec le design rosé de la vieille ville. Marcher dans les environs est un véritable plaisir parce que Mainz a du style. Le savoir-vivre se sent dans les vêtements des gens, dans les boutiques intéressantes, les restos branchés et les espaces publics élégants. Sur le bord de l’eau, on voit de belles terasses où des habitants du coin ou des touristes allemands/néerlandais se la coulent douce.

On fait aussi une série d’églises dans un parcours à peu près circulaire. Toutes ont leurs particularités qui peuvent attirer l’attention.

Église à Mainz
L’intérieur d’une des multiples églises

Une belle visite a été celle du musée Gutenberg, inventeur de l’imprimerie. Il venait de Mainz et il a créé une révolution qui a mis en place les communications de masse, une composante importante de la démocratie et de l’éducation. Certains livres, dont ses fameuses bibles, sont exposés sur place avec ses presses.

En sortant de là, les photographes en nous ont la chance de se laisser aller alors qu’un défilé de mode se déroule à l’extérieur, dans la vieille ville. Trop drôle, particulièrement pendant le mini-défilé où des jeunes femmes ont été habillées avec… des robes en papier journal. Une commandite du Frankfurter Allgemeine Zeitung.

Défilé de mode Mainz
Elles se préparent pour le défilé
Défilé de mode Mainz
On the runway.

Nous finissons nos visites en commun en marchant dans les vieux quartiers, qui sont bondés en raison des événements extérieurs. Pas mal.

Schillerplatz
Schillerplatz
Fat bird
Méchant gros lard. Engraissé par les touristes.

Une fois que mes amis retournent chez eux, je me lance dans un classique: allier mon trépied et mon appareil photo. Comme il est encore trop tôt pour les photos de nuit, je vais à un comptoir extérieur où l’on sert du vin chaud de la région. Le Riesling est sucré, un peu efferverscent, pratiquement à la température ambiante. Un bon remontant.

Les photos du square Schillerplatz seront bonnes. J’ai expérimenté davantage avant que la noirceur soit totale. Les effets de lumière sont éclatants !

Schillerplatz
Schillerplatz en début de soirée
Mainz
La vieille ville, dont les maisons à colombages ressemblent à celles de Strasbourg.

Comme le veut la tradition, je fais un arrêt à la microbrasserie locale Eisgrubbrau avant de jeter l’ancre. Cependant, mon rhume m’empêche de vraiment détecter les arômes de ma bière et l’endroit est populaire auprès de touristes anglophones. Grrrrr.

Mais ça ne change pas ça: j’aime bien Mainz. C’est charmeur ici :-)

La suite: Glorieux séjour à München et à l’Allianz Arena