Séjour glorieux à l’Oktoberfest et l’Allianz Arena

München, 24 et 25 septembre – Un séjour à Munich n’était pas prévu au départ mais j’ai d’excellentes raisons d’être ici. Une amie a mis la main sur des billets de fan club pour le match de FC Bayern contre Wolfsburg et propose de passer du temps à l’Oktoberfest. Natürlich.

Départ lent parce que ça prend un peu de temps à se coordonner et parce qu’un peu de sommeil fait du bien. Ça me donne largement le temps de faire le nécessaire pour partir de Mainz sans laisser quoi que ce soit derrière moi.

J’arrive à la gare centrale de Munich en début de soirée et on se rejoint. Je vais déposer mes affaires dans ma chambre et, enfin, je peux renouer avec la ville que je trouve si excellente à tous les points de vue.

On a l’occasion d’aller prendre une bière à Schwabing, un quartier résidentiel qui a pas mal de classe. Pendant la soirée, je fais connaissance avec un nombre de Munichois fort sympathiques. Ça fait du bien de sortir ici et la météo est on ne peut plus parfaite: estivale mais pas avec le genre de chaleur folle de Montréal.

Mercredi 25 septembre

Après un début de journée paresseux, je sors chercher un café chez Black Bean, dans le quartier, pour me dégourdir. Je tombe probablement sur un des meilleurs espresso macchiato que j’ai trouvé en Allemagne. Il fait soleil et environ 20 degrés. À peu près idéal comme climat pour une journée qui sera festive.

C’est vêtu de mon maillot de FC Bayern que je suis prêt à partir. Pour commencer, nous allons voir du monde que nous connaissons à l’Oktoberfest. Le premier arrêt est la tente Löwenbräu. Il est à peine le début de l’après-midi mais c’est presque plein et la bière coule à flot ! Le band joue du folklore bavarois et il y a bien de l’ambiance.

Wiesn
Lieu de culte dans la capitale mondiale de la bière.
Wiesn
Beaucoup de monde, beaucoup de liquide, beaucoup d’ambiance.
Wiesn
Notez bien ma bouteille d’eau à droite ;-)
Moi
Eh oui, c’est moi avec la fameuse statue de Theresenwiese derrière. Classique de l’Oktoberfest.

Après deux bières, il est temps de rejoindre les gens du fan club qui ont des places à Käfer, une tente VIP dont le décor en bois fait “vieux chalet bavarois”. C’est plus petit, avec accès restreint et service personnalisé.

On passe quelques heures à parler, à manger et à déguster de la bière entre fans de l’équipe, ce qui prépare psychologiquement pour le match. J’ai l’occasion de voir des gars sympas et des filles charmantes.

Pendant une brève sortie hors de la tente, je vois une scène classique de l’Oktoberfest: une jeune femme transportée hors du site sur une civière, avec un masque à oxygène. En voilà une qui a dû prendre un Maß de 1 litre de trop…

Un trajet de 30 minutes en U-Bahn nous amène ensuite à l’Allianz Arena. J’ai hâte d’y être. Une fois rendu là, je vois le stade super cool illuminé en rouge, la couleur fétiche du Bayern. Magique, mes amis, magique.

Allianz Arena
Allianz Arena, l’épicentre du monde footballistique selon moi.

Allianz Arena

On arrive juste à temps pour le début du match, à quelques rangées derrière le but de Manuel Neuer, un peu à gauche. L’équipe contrôle l’action, met beaucoup de pression en offensive et en défensive. Les erreurs sont rares et on gagne 3 à 0. Au fur et à mesure que les buts rentrent, les fans ont de plus en plus de fun. En plus, je suis en bonne compagnie. Viel spaß.

Bayern-Wolfsburg
Voir mon équipe jouer en personne, c’est trop bon.

Bayern-Wolfsburg

Bayern-Wolfsburg
Franck Ribéry donne ses consignes aux coéquipiers.
Bayern-Wolfsburg
Mission accomplie: victoire de 3 à 0.

À seulement 40 euros, le spectacle en donne pour mon argent. En restant abordables, le Bayern et la Bundesliga valent le déplacement. On ne peut pas en dire autant des autres ligues.

Mes achats au fan shop coûtent plus cher ;-) Mais au moins, je mets la main sur un chandail et un sac à dos qui ont du style, ainsi que sur des cadeaux pour des amis supporteurs du club à Montréal.

Bref, cette première expérience à l’Allianz Arena est satisfaisante.

Moi
Yours truly, satisfait de l’expérience… et avec des amies qui ne peuvent arrêter de déconner ;-)

On termine la journée avec une dernière petite sortie près du site de l’Oktoberfest. De la bière Augustiner (la plus réputée localement) sert à célébrer un début de saison éclatant pour le Bayern. À nous la Ligue des champions en 2013 à Wembley !

Ça aura été deux jours occupés et épuisants mais aussi mémorables à Munich. C’est toujours divertissant de passer du temps dans cette ville mais cette fois-ci, la saveur était plus festive que touristique.

La suite: Rencontre avec l’histoire européenne à Aachen