Le bon caractère de Brooklyn

Dimanche 3 août

Aujourd’hui, je relève la barre en me levant tôt et en voulant faire plus, visitant Brooklyn et son fameux pont. Je passe par un café et je vais ensuite déjeuner chez Brooklyn Bagel and Coffee Company, un des classiques de New York.

C’est fou. Il y a une longue file pour se faire servir, parce que cet endroit est très populaire au déjeuner et au dîner. Je commande une omelette sur un bagel pumpernickel. La portion est généreuse, quoi que la texture du bagel ressemble un peu à celle du pain blanc très condensé, au lieu d’être comme celle des bagels de Montréal. Mais on ne se plaint pas. Bon sandwich et bon café selon le thème de la journée.

Brooklyn Bagel
Pas mauvais du tout…

Je choisis d’arriver au pont de Brooklyn à pied, ce qui n’est peut-être pas l’idée la plus intelligente. C’est bondé et la marche pour traverser de Manhattan à Brooklyn se fait à une vitesse digne d’un escargot. Mais rendu au bout du pont, le jeu en vaut clairement la chandelle. La vue sur Manhattan est superbe, particulièrement lorsque l’on se place à droite du pont pour la photo classique. On voit les gratte-ciel new-yorkais tout juste derrière le pont. Je me dois de revenir au coucher du soleil demain avec mon trépied, histoire de prendre quelques photos mémorables.

Brooklyn Bridge New York
Le genre de vue qui pousse à voyager.
Brooklyn Bridge New York
La vue du pont lui-même

J’adore les environs en entrant dans Brooklyn. Une longue promenade et un parc s’étendent sur la rive, étant bien aménagés pour accommoder les touristes. Il y a même une station de remplissage des bouteilles d’eau, avec un personnel qui suggère de rester hydraté et qui vante la qualité de l’eau de la Ville. En effet, elle est excellente et la chaleur collante rend l’exercice obligatoire pour rester en bon état.

Le premier quartier proche de l’eau est Brooklyn Heights. Beaucoup d’âge et de classe dans ce coin. Les maisons en grès brun sont on ne peut plus élégantes. Est-ce que je peux en commander une pour emporter ?

Brooklyn Heights
Très joli et probablement très cher

Je vois aussi de petits parcs comme celui de Fort Greene. Plus relax qu’élégant.

Fort Greene Brooklyn

Après une bonne promenade, je décide de visiter le quartier Williamsburg, que le guide Lonely Planet vante comme un des endroits les plus branchés de New York. J’ai déjà été déçu par des recommandations du genre lors de voyages passés et pendant un bout de temps, je suis convaincu d’avoir fait une erreur. Les premiers endroits que je vois dans Williamsburg sont quelconques, faisant penser à des coins résidentiels proches d’un parc industriel.

Williamsburg

À l’heure du souper, j’arrête toutefois à un biergarten baptisé Radegast. J’ai droit au premier coup de coeur de Williamsburg. Un jardin de la bière bavarois bien typique, là où règnent les bocks de bière qui font la réputation de cet État germanique. Une weissbier amorce bien les procédures, accompagnant des pierogies fourrés au fromage suisse et aux betteraves. Une lager blonde de Hofbrauhaus complète bien le tout.

Radegast beer hall Brooklyn
Le charme bavarois
Radegast beer hall Brooklyn
La bouffe de pub, mais mieux que la moyenne

Je marche un peu en espérant vraiment voir ce qui rend Williamsburg spécial aux yeux des New-Yorkais. Juste au moment où je me dis que c’est peine perdue, je tombe sur le coeur du quartier, qui est vibrant. Les trois ou quatre principales rues regorgent de bons petits restos et bars, ainsi que d’une population jeune et bien relax. Je suis là au bon moment alors que le soleil se couche et que le quartier s’anime. Je flâne pendant un bout. Je me dois de revenir demain pour le souper. C’est bien mieux qu’à Manhattan.

Williamsburg
Un quartier qui prend vie en fin de journée
Williamsburg
Et qui devient beau le soir