Statue de la Liberté et le pont de Brooklyn le soir

Lundi 4 août

Lever très tôt pour clencher quelques affaires de base comme le café et la lessive, avant d’aller voir la Statue de la Liberté. Une importante visite pour laquelle il a fallu faire une réservation de billet en ligne, afin de prendre un traversier le plus tôt possible dans la journée.

Il fait un soleil de plomb à New York. Ce sera un peu difficile. Mais peu importe. Je n’ai pas le luxe d’avoir du temps devant moi. Je prends un café (Gregory’s Coffee est vraiment excellent !) et un déjeuner sur le chemin et je me rends à Battery Park, le point de départ. La réservation en ligne a été un bon coup, car je passe devant des centaines de personnes qui font la file pour acheter des billets.

Je prends un traversier plein à craquer. Il prend une quinzaine de minutes à se rendre sur l’île où est située la statue. Wow. Quel monument impressionnant, surtout lorsque l’on sait qu’il signalait la promesse de liberté aux nouveaux arrivants provenant d’Europe. J’imagine le sentiment optimiste qui habitait les immigrants voyant la statue pour la première fois… Le soleil brille et mes photos sont parfaites. De gros plans de qualité sur l’une des statues les plus connues dans le monde.

Statue of Liberty New York
Impressionnant
Statue of Liberty New York
Encore
Statue of Liberty New York
Et encore
Manhattan skyline
Bonne vue sur New York

Je passe mon tour pour Ellis Island et Staten Island. Je ferai cela lors d’un voyage ultérieur, car je compte bien revenir ici. Pour l’heure, je tiens à passer quelques heures en ville et retourner à Brooklyn pour la fin de journée.

Pour le lunch, je suis de retour à Manhattan et je passe par la boulangerie Birdbath. Nom étrange et sandwich un peu trop grano à mon goût, mais je suis là car ses biscuits sont réputés. Le biscuit aux morceaux de chocolat est le meilleur que j’ai mangé de ma vie. Une bonne couche de pâte moelleuse avec du chocolat, sur une mince couche de pâte plus croustillante. Décadent ! Le café du torréfacteur Stumptown, lui aussi fort recommandé, n’est pas piqué des vers non plus. Un lunch des plus réussis.

Retour à la chambre pour prendre le trépied. Il est temps de reprendre le chemin de Brooklyn, cette fois en métro pour débarquer de l’autre côté de la rivière. J’arrive 15 minutes avant le coucher du soleil, étant l’un des premiers à m’asseoir sur les marches pour attendre le bon moment afin de prendre des photos. J’installe la caméra sur le trépied et je travaille patiemment à trouver les bons réglages. Deux heures plus tard, j’ai une série de photos parfaites et presque surréalistes du pont et de New York, du coucher du soleil jusqu’au début de la noirceur. Magique.

Brooklyn Bridge at night New York skyline
Ça commence bien
Brooklyn Bridge at night New York skyline
Le soleil se couche
Brooklyn Bridge at night New York skyline
Le jour s’achève
Brooklyn Bridge at night New York skyline
La soirée commence
Brooklyn Bridge at night New York skyline
La nuit est tombée

Autre parcours de métro et je ressors à Williamsburg. Cette fois, je profite d’un excellent souper dans le quartier trendy, plus particulièrement chez Meatball Shop. Les boulettes de viande épicée avec sauce tomate vont très bien avec la bière India Pale Ale aux arômes d’agrumes. Le tout cuisiné à vue d’oeil par des blacks qui ont l’air bien sympas, et servi par une serveuse tout aussi sophistiquée que le quartier.

Meatball Shop Brooklyn
Excellence

Flânage dans les environs et je reviens tard à Manhattan. Je compte bien revoir Williamsburg un jour…

Mardi 5 août

Ce sera une petite journée, marquée par un peu de magasinage… et rien d’autre. Lever tard, café chez Culture Espresso (c’est trop bon), déjeuner au premier endroit visité en début de voyage sur 34e avenue, et je me rends vers Fifth Avenue. J’ai quelques achats à faire, des cartes postales à écrire, un morceau de linge à remplacer et un peu de temps à perdre.

Je tombe sur le fameux Apple Store qui se trouve juste avant Central Park. Hallucinant. C’est une usine à vendre des téléphones, tablettes et ordinateurs. Des centaines de personnes sur un seul plancher, sous le cube de verre que tout le monde a déjà vu. Probablement un des meilleurs concepts de commerce de détail sur la planète.

En fin de journée, je soupe dans une petite shop à bagels et je dois me rendre à l’aéroport pour le vol vers Portland. Le Bayern joue le lendemain dans cette ville de l’Oregon. Par la suite, retour vers Montréal.

Mercredi 6 août

Ouf. Mon vol s’est amorcé en fin d’après-midi à New York, avec une arrivée à Portland passé minuit. Je prends un taxi et je vais rejoindre l’un de mes amis, qui est arrivé à l’hôtel quelques heures avant moi.

Le transporteur JetBlue offre une belle expérience de vol si jamais vous prenez l’avion aux États-Unis. Beaucoup d’espace, un bon service à bord… mais rien que des petits snacks. En arrivant, il faut trouver un endroit où manger et une seule pizzeria livre passé minuit. Ça force à se coucher à 3 heures du matin.